conseil, document unique, affichages obligatoires, gestion projet, lorient, vannes, nantes, quimper, brest, bretagne

Manager ses anciens Collègues

 

Durée: 2 jours

Lieu: Au sein de votre structure / en externe

Tarif: 900€ par jour et par groupe de stagiaires

8 stagiaires maxi - 2 stagiaires mini.

Délais d'accès: 12 jours ouvrés minimum

 

 

Télécharger le programme détaillé
manager ses anciens collègues.pdf
Document Adobe Acrobat [537.5 KB]

Manager ses anciens collègues : un défi clé pour la réussite professionnelle

 

La promotion interne, pratique courante dans de nombreuses entreprises, place souvent les nouveaux managers face à un défi de taille : diriger leurs anciens collègues. Cette situation, bien que porteuse d'opportunités, peut s'avérer délicate et nécessite des compétences spécifiques. Une formation au management adaptée à ce contexte particulier s'impose pour garantir une transition en douceur et maintenir l'efficacité de l'équipe.

 

Les enjeux du management d'anciens collègues

Devenir le supérieur hiérarchique de personnes qui étaient auparavant des pairs soulève 5 problématiques :

  1. Redéfinition des relations : passer d'une relation amicale à une relation professionnelle hiérarchique.
  2. Légitimité : s'affirmer comme leader auprès de ceux qui vous connaissaient comme collègue.
  3. Équité : traiter tous les membres de l'équipe de manière juste, sans favoritisme ni discrimination.
  4. Gestion des conflits : arbitrer des situations tendues impliquant d'anciens alliés.
  5. Conduite du changement : implémenter de nouvelles méthodes de travail auprès de collègues habitués à d'autres pratiques.

Ces défis, s'ils ne sont pas relevés avec succès, peuvent compromettre la cohésion de l'équipe, la productivité et, à terme, la réussite de l'entreprise.

 

Les compétences clés à développer

  • Assertivité et leadership

Apprendre à s'affirmer comme leader sans autoritarisme excessif est crucial. Le nouveau manager doit trouver le juste équilibre entre fermeté et bienveillance, pour asseoir son autorité tout en préservant des relations de travail harmonieuses.

  • Communication transparente

La clarté dans la communication est primordiale. Le manager doit être capable d'expliquer clairement les nouvelles attentes, les objectifs de l'équipe et les changements éventuels dans l'organisation du travail.

  • Gestion des émotions

La transition peut susciter des réactions émotionnelles variées, tant chez le nouveau manager que chez ses anciens collègues.Apprendre à gérer ces émotions, à faire preuve d'empathie tout en maintenant une distance professionnelle appropriée est essentiel.

  • Techniques de délégation

Savoir déléguer efficacement permet de responsabiliser l'équipe et de démontrer sa confiance envers ses membres. Cela aide aussi à établir une nouvelle dynamique de travail.

  • Résolution de conflits

Des tensions peuvent surgir dans cette nouvelle configuration. Le manager doit être équipé pour les anticiper, les désamorcer et les résoudre de manière constructive.

  • Conduite du changement

Introduire de nouvelles méthodes de travail ou de nouveaux objectifs nécessite des compétences en gestion du changement. Le manager doit savoir accompagner son équipe dans ces évolutions.

 

Ce qui en découle:

  1. Transition en douceur : minimise les perturbations liées au changement de leadership.
  2. Maintien de la productivité : évite les baisses de performance dues aux tensions ou malaises.
  3. Rétention des talents : réduit le risque de départs liés à des difficultés d'adaptation à la nouvelle hiérarchie.
  4. Culture d'entreprise positive : favorise un environnement de travail sain et respectueux.
  5. Innovation et progrès : facilite l'introduction de nouvelles idées et méthodes par le nouveau manager.
  6. Cohésion d'équipe : renforce les liens au sein de l'équipe malgré le changement de dynamique.

 

Version imprimable | Plan du site
© Bretagne Formation Conseil SARL

Appel

Email

Plan d'accès